Jardin
30 mars 2018 |
RAGT

La préparation de son terrain, une étape à ne pas manquer

Après l’hiver, il est important de préparer son sol pour réussir ses plantations, on parle d’amendement.

Pourquoi l’amendement ?

L’amendement est une étape essentielle durant l’autonome et/ou avant la fin de l’hiver à la pour réussir ses plantations. Il permet d’améliorer l’état physique et biologique du sol.

Avant de semer et planter, on incorpore une substance à la terre afin d’améliorer et de modifier sa structure. Une fois le sol enrichi, il favorisera la pousse et l’enracinement de vos plantations. 


Quels types d’amendement ? 

On distingue deux types d’amendement : l’amendement organique et l’amendement minéral. 

L’amendement organique permet de donner du corps à un sol léger ou au contraire rendre plus souple, un sol lourd. C’est une substance riche en éléments nutritifs, en fumiers et en algues. Elle permet une meilleure circulation de l’air et de l’eau et donc nourrit plus longtemps les plantations. 
Tandis que l’amendement minéral permet d’améliorer ou corriger la structure du sol. Le plus souvent, on utilise la chaux en autonome pour permettre au sol de travailler tout l’hiver et de casser les mottes.
C’est en fonction de la structure de son sol et des plantations que l’on souhaite faire que vous devez choisir l’amendement idéal. 


Quels outils ? 

Après avoir choisi le type d’amendement pour votre terre, il faudra choisir les bons outils. 
Pour réussir ce travail, nous vous conseillons d’utiliser : le râteau, la bêche et la griffe. Ces trois outils permettent de griffer le sol pour une meilleure absorption de l’amendement,  d’épandre les substances pour une meilleure répartition, et de casser les mottes.

Une fois l’amendement réalisé dans votre jardin, vous pourrez commencer à semer et planter.