Jardin
30 mars 2018 |
RAGT

Le paillage, un geste simple, esthétique, économique et écologique

On vous donne toutes les raisons de pailler le pied de vos plantations tout au long de l’année

le paillage

Qu’est-ce que le paillage ?

Le paillage est une technique qui consiste à redonner son état naturel à la terre. La terre n’est jamais à nue dans son état de base, c’est pourquoi il est important de la recouvrir de matériaux organiques, minéraux ou plastiques pour la protéger et la nourrir.


Le paillage a plusieurs avantages pour votre sol.

Tout d’abord, il permet de maintenir l’humidité du sol et ainsi de réduire les arrosages. Il limite le besoin de désherber car il empêche la lumière d’atteindre le sol et de développer de mauvaises herbes. Ce système permet de protéger les plantes durant les fortes gelées. Enfin, le paillage entraine le développement de la microfaune nécessaire au bon équilibre de votre terre.


Plusieurs types de paillage existent :

  • Les paillages naturels : composés de chanvre, de paille, d’écorces de pins maritimes, de copeaux de bois, de tontes de gazon, de feuilles mortes,…
  • Les paillages plastiques : le film plastique, la toile tissée.
  • Les paillis minéraux : le gravier, les galets, l’ardoise, la pierre de lave…

Les conditions d’utilisation :

Le paillage peut être utilisé partout dans votre jardin, aussi bien dans vos massifs que dans votre potager ou encore vos jardinières.
Attention : les paillages plastiques doivent être retirés au printemps pour permettre au sol de se réchauffer et éviter la prolifération de parasites.


Notre astuce :

En été, lors de grosses chaleurs, étendre la toile sur un sol humide et faire quelques trous lors de sècheresse prolongée pour laisser la pluie s’infiltrer.